SEBHAN Gilles - Cirque mort

J'ai aimé le fait que tous les personnages soient un peu déviants, et donc des ravisseurs potentiels de l'enfant disparu. L'intrigue nous confronte à une institution pour jeunes handicapés, on est souvent mal-à-l'aise, et cela nous incite à réfléchir au regard de notre société sur les gens différents. Sans complaisance ni pitié, crûment, parfois cruellement, l'auteur nous ballotte entre 2 mondes dont les frontières sont poreuses et incertaines. Un polar pénétrant.

Simple - Julie Estève

Antoine est le baoul du village, il vit dans son monde, il est bizarre et fait un peu peur. Il raconte son histoire avec Florence, avec son frère et ses parents. Il nous parle comme il parle à sa chaise en plastique. On est dans sa tête tout au long du livre et on reconstitue peu à peu les pièces du puzzle de cette vie à la marge teintée de naïveté et rythmée par les pulsions.

Einstein, le sexe et moi – Olivier LIRON

Les coulisses de « Questions pour un champion » vues par un candidat autiste asperger. Récit autobiographique très drôle et très émouvant, style sans filtre. Le livre se dévore comme une madeleine trempée dans du coca.

Des souris et des hommes – John Steinbeck

Lennie et George sont inséparables, ils parcourent les routes et vivent de petits boulots. Ils rêvent de gagner juste assez d’argent pour avoir leur petite ferme. Lennie est un colosse infantile qui fait souvent des bêtises car il ne maîtrise pas sa force ni ses émotions. George essaie de le protéger mais la vie à la campagne est rude et pleine d’injustices. Et Lennie ne supporte pas les injustices.